Nouveaux achats livresques…

Bonjour !

*Comment ? Dervla O’Shaughnassy poste deux articles en moins de trois jours ?! Elle doit avoir contracté le Coronavirus, appelez un médecin !*

Je vous rassure, je vais bien… Ou du moins je crois. J’espère que la pareille est pour vos proches et vous-mêmes.

Nous sommes aujourd’hui le dimanche 10 mai 2020 et demain, le Déconfinement s’enclenchera petit à petit. Voilà pourquoi il est grand temps de se remettre à écrire ! Vous vous posez sûrement, en ce moment-même, deux questions importantes :

  1. Quel est le lien entre la situation du pays et la reprise de l’écriture ?
  2. Pourquoi avoir attendu jusqu’au moment où les obligations s’apprêtent à revenir à l’assaut, plutôt que d’avoir profité du temps libre offert par la situation inédite ?

Ce sont de très bonnes interrogations. Mais il est malheureusement temps de passer à la suite, je ne pourrai donc pas y répondre ! Oups…

Aujourd’hui, nous allons parler livres ! *Waouh, quelle surprise…* Ayant il y a quelques jours succombé à mes démons, je suis allée commander des nouveaux romans dans une librairie située à moins de 1km de ma maison.

Et, afin de rentrer directement dans le vif du sujet, voici :

La liste se compose donc de quatre nouveaux petits habitants, tous prêts à intégrer ma bibliothèque.

ND : Je tiens à préciser que les résumés qui vont suivre sont tirés de la quatrième de couverture des ouvrages. Ils ne sont pas sortis de ma propre imagination.

  • Le Bûcher de Perumal Murugan aux Éditions Stéphane Marsan :

« Je ne sais pas de quelle caste tu es, mais fais bien attention avec ces gens. Tu ne peux pas compter sur ton mari pour te protéger. Ils attendront qu’il s’absente et, à la première occasion, ils en profiteront pour te chasser. Ils sont capables de tout. »

Après la mort de son père, Kumaresan quitte son village natal et se rend à la ville pour y trouver du travail. À l’usine, il met du soda en bouteille avant d’aller le livrer à vélo aux échoppes qui en font commerce. C’est là qu’il fait la rencontre de Saroja, et tout à coup, c’est l’amour fou. Mais c’est aussi un amour interdit : la jeune fille n’est pas issue de la même caste que lui. Avec la fougue de la jeunesse, ils se marient clandestinement dans un temple peu regardant sur l’origine des époux, avant de regagner ensemble le village de Kumaresan. Persuadé qu’il finira par faire accepter sa femme par les siens, le jeune homme ne se rend pas compte que, dans ce petit village isolé du Tamil Nadu où les traditions pèsent comme une cape de plomb, le piège se referme sur eux, jour après jour.

  • L’épidémie de Åsa Ericsdotter aux Éditions ACTES SUD :

Le charismatique Premier ministre Johan Svärd n’a qu’un seul objectif en tête : faire de la Suède le pays le plus sain d’Europe. Et le plus mince. Sa promesse de campagne repose sur une idée précise. Il veut éradiquer l’obésité, considérée comme une maladie et une menace pour l’économie.

Les églises se transforment peu à peu en centres de sport, les régimes extrêmes et les opérations chirurgicales se multiplient, et tous ceux dont l’indice de masse corporelle dépasse un certain seuil sont licenciés et expulsés de leur logement. Mais, à l’approche des nouvelles élections, le chef du gouvernement perd patience. Les « porcs » comme il les surnomme, restent encore trop nombreux et continuent de mettre en péril l’avenir de la nation. S’inspirant des pages les plus sombres de notre histoire, il décide alors de passer à la vitesse supérieure et de mettre son plan à exécution…

Landon Thomson-Jaeger, un jeune chercheur, comprend très vite le danger qui menace la population, mais lorsque sa voisine, Helena, disparait subitement, il découvre que la situation est bien pire que ce qu’il pouvait imaginer.

  • Comment tout a commencé de Pete Fromm aux Éditions Gallmeister :

Dans une petite ville du Texas perdue en plein désert, Austin, quinze ans, et sa grande sœur Abilene s’entraînent au base-ball jusqu’à l’épuisement. Abilene n’a pas pu devenir joueuse professionnelle, c’est donc à Austin de s’imposer comme le meilleur lanceur de tous les temps. Emporté par l’irrésistible exubérance de sa sœur, aveuglé par son admiration, Austin refuse de voir que quelque chose ne tourne pas rond. Pourtant, les sautes d’humeur, les lubies et les disparitions soudaines d’Abilene fissurent insidieusement leur précieuse complicité et mettent peu à peu en danger l’équilibre de toute la famille.

  • Le jardin de verre de Tatiana Ţîbuleac aux Éditions des Syrtes :

Chișinău, en Moldavie. La petite Lastotchka est adoptée dans un orphelinat par Tamara Pavlovna, ramasseuse de bouteilles. Lastotchka va à l’école, apprend le russe alors qu’elle préfère sa langue, le moldave, et elle se fait punir par sa mère adotpive lorsqu’elle écorche les mots russes. Elle apprend à laver des bouteilles mais aussi à voler ou à repousser les sollicitations des hommes trop insistants…

Les habitants de son immeuble deviennent sa nouvelle famille et lui donnent un peu de leur humanité. Mais les blessures ne s’effacent pas et les questions hantent.

Voilà ! Vous êtes maintenant au courant des toutes les nouveautés de ma PAL. Laquelle vous tente le plus ? Y en a-t-il certaines que vous avez déjà lues et, si oui, qu’en avez-vous pensées ?

Dites-moi tout en commentaires et surtout donnez-moi votre avis sur ce format d’article un peu différent de d’habitude. J’ai fait quelque chose de moins recherché, mais de tout aussi plaisant (je l’espère) ; ) !

À bientôt !

PS : Pour les courageux qui sont restés jusqu’à la fin, voici en prime un cliché de mon chat en pleines réflexions littéraires :

4 commentaires sur “Nouveaux achats livresques…

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :