Quelques mots d’ « Agates et calots » de Joseph Joffo

J’ai lu ce livre il y a maintenant un peu plus d’un an et dans l’impossibilité de pouvoir vous en faire une critique de peur que mon jugement ne soit plus fiable, je souhaite tout de même vous faire découvrir un passage de ce livre. Une sorte de minuscule ouverture sur l’univers qu’il renferme. Agates et calots de Joseph Joffo relate l’enfance de l’auteur et tout ce qui s’est passé avant Un sac de bille.

Le contexte :

Joseph, dernier enfant d’une famille nombreuse, se retrouve un matin comme les autres à aider ses parents dans leur salon de coiffure, son travail consistant à prendre les recettes et ensuite à aller les chercher au marché.

Ce matin-là cependant, tandis qu’il attend les premières commandes, une cliente habituelle pénètre dans le petit salon pour ses soins quotidiens après une nuit passée à travailler. Elle s’exclame que si son mari la voit dans cet état, il fera une crise cardiaque.

Le petit Joseph demande alors à sa sœur :

« Madeleine, qu’est-ce qu’elle raconte ? C’est quoi une crise cardiaque ? »

Sa sœur ne lui répondant pas, le petit garçon garçon insiste et finalement la cliente en question s’approche et le lui explique :

« Faut pas le laisser mourir idiot, ton petit frère, après tout, il veut s’instruire ce gosse ! Viens ici, Jojo, je vais t’expliquer. Tu vois, je suis tellement tarte que, si je rentre dans cet état, mon mari risque d’avoir un malaise. Tu sais, comme toi quand tu as mangé trop de bonbons ou de chocolats, tu as mal au cœur…

Tu comprends ? »

Sur ce, le petit garçon lui répond :

« Mais alors, tu n’as pas pensé à nous ! Nous aussi, on aurait pu faire une crise cardiaque quand t’es entrée ! »

Madeleine inflige alors à son frère une gifle mémorable.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer